Nos pistes de ski !

Ces circuits sont des propositions des adhérents du SKI GOLFE.

Ces circuits sont soit sur pistes cyclabes, voies partagées ou petites routes de campagne ouvertes à la circulation. Restez très très prudent ! Nous déclinons bien entendu toutes responsabilités sur votre pratique personnelle sur ces itinéraires.

Voici ce que dit la Fédération Française de Roller dans « Règles Techniques et de Sécurité »

« Les patineurs circulent parmi les autres usagers dans le respect des dispositions générales du Code de la Route. […] Les randonneurs circulent individuellement sur le trottoir ou le bord droit de la chaussée en agglomération (art. R412-34 et R412-35 du Code de la Route) et sur le bord gauche hors agglomération sauf si cela est de nature à compromettre leur sécurité (art. R 412-36).
Les randonneurs qui forment un cortège, doivent circuler en colonne de 20 mètres maximum (soit 20 patineurs environ) en circulant sur le bord droit de la chaussée. Dans l’éventualité où la randonnée comporterait plusieurs groupes, ceux-ci doivent être espacés de 50 mètres chacun (art. R412-42, Code de la Route). Compte tenu de la cohabitation avec les autres usagers, ce régime de circulation offre le plus faible niveau de protection. »

Voici ce que conseille le site www.rollerenligne.com dans la page sur les consignes de sécurité pour la circulation sur route ouverte

« Le Code de la Route indique que : quand un piéton est contraint à circuler sur la route, il doit avancer face à la circulation… contrairement à ce que peut indiquer le code, le bon sens nous incite à rouler dans le même sens que les cyclistes, c’est à dire dans le sens de la circulation !

Cela signifie qu’il faut constamment surveiller ses arrières pour :

  • vérifier l’arrivée d’une véhicule et sa dangerosité potentielle
  • Evaluer sa vitesse
  • Jauger la distance à la laquelle il va passer
  • déterminer l’agressivité potentielle 
  • si un autre véhicule va arriver en face au même moment

Quand un véhicule arrive à vive allure, réduisez l’amplitude votre foulée pour éviter de vous faire emporter la jambe. Le mouvement d’un patineur n’est pas habituel et plus gênant que celui d’un vélo. Il peut surprendre un conducteur. Si la route est suffisamment large, vérifiez quand même que la voiture s’écarte suffisamment au moment de vous doubler.

D’une façon générale, montrez au conducteur que vous l’avez vu, avoir un contact visuel facilite la communication et évite les malentendus, ça le rassurera de constater que vous savez qu’il est derrière vous. »